themes/default/item_post.html.twig

Réunion sur le projet de l’A147 entre Limoges et Poitiers

Lundi 12 avril 2021, la CCI de la Haute-Vienne et la CCI de la Vienne réunissaient à Poitiers, les parlementaires, les grands élus des deux départements et les présidents des chambres consulaires favorables à l’A147, l’autoroute entre Limoges et Poitiers. Objectif : présenter le projet et convaincre !

  • Date:

L’objectif était double : présenter le projet et faire se positionner les candidats aux élections régionales et départementales. L’occasion aussi de mettre un peu la pression sur le maire de Poitiers et la présidente de la communauté d’agglomération, tous les deux hostiles au projet. 

La réunion a réunie de nombreuses personnalités, Guillaume Guérin, Président de Limoges Métropole, Pierre Venteau, député de la Haute-Vienne, Emile-Roger Lombertie, Maire de Limoges, Pierre Massy, Président de la CCI de Limoges et de la Haute-Vienne et de l’Association A147 Grand-Ouest, Bruno Belin, Sénateur de la Vienne, Alain Pichon, Président du Conseil Départemental de la Vienne, Yves Bouloux, Sénateur de la Vienne, Claude Lafond, Président de la CCI de la Vienne et Martine Jammet, vice-Présidente de la CCI de la Vienne et de l’Association A147 Grand-Ouest.

Coup de force ou de communication ?

Le collectif citoyen « Relève Citoyenne » s’est insurgé contre cette réunion concernant le projet d’autoroute entre Limoges et Poitiers. Pour le collectif : « Pierre Massy, président de la CCI de la Haute-Vienne et entrepreneur de travaux publics tente un coup de force. Le collectif se demande si les grands élus de la Haute-Vienne et de la Vienne ainsi que des parlementaires sont à la botte des intérêts privés. il n’est pas responsable de reporter les travaux de sécurisation déjà prévus sous prétexte d’un projet d’autoroute qui ne verra pas le jour. Il s’agit juste d’un jeu de manipulation politique qui surgit avant chaque élection. En attendant la RN147 reste la troisième route la plus dangereuse de France ». 

(Crédit photo : CCI Haute-Vienne et Ville de Limoges)